Finances de la Commune

Le Budget Primitif 2020

La tenue du premier tour des élections municipales au 15 mars 2020 a bouleversé le calendrier budgétaire 2020. Le choix a donc été de voter ce budget primitif 2020 au mois de février sans attendre de connaître les excédents de l’exercice 2019, permettant ainsi de préserver la continuité du service public tout en offrant à la nouvelle équipe issue des élections, la possibilité d’amender et d’infléchir de manière sensible les inscriptions du budget primitif par le vote du budget supplémentaire.

L’un des faits essentiels de ce budget 2020 est la reconduction des taux de 2019, il n’y a donc pas d’augmentation de la pression fiscale, sachant qu’en vertu de la réforme de la taxe d’habitation, le taux 2020 de la taxe d’habitation est figé au sein d’un produit et n’est pas voté.

Le budget de fonctionnement 2020 voté s’équilibre à hauteur de 9 281 888 €.

Il est financé essentiellement en recettes par le produit des régies dont le montant estimé progresse de +9 % et bien évidemment par les impôts dont le produit global estimé croit de 2%.

En regard de ces recettes, il a fallu, comme les années précédentes, contraindre l’évolution des dépenses à +1,5% pour les charges à caractère général et à +1,8 % pour les charges de personnel, alors que les autres charges à caractère général progressent de 2% à l’image de la contribution au service incendie et de secours. Au sein de ce chapitre, les subventions aux associations sont contenues avec une augmentation d’à peine 4 000€.

En section d’investissement, le budget se limite aux autorisations nouvelles. Les restes à réaliser et les excédents 2019 seront reportés au budget supplémentaire. Il s’équilibre à hauteur de 4 718 587,53 €.

Les principales dépenses d’équipement, outre les 800 k€ des dépenses d’investissement courants de gros entretien (voirie, éclairage public, petite enfance et écoles…), comprendront l’aménagement d’une maison médicale et d’un terrain synthétique, la réfection de la toiture charpente des communs du château et l’acquisition du site de l’ancienne bibliothèque départementale (1 008 k€ TTC).

Des subventions viendront alimenter ces grands projets dont les 1 263 k€ du Projet Urbain Partenarial conclu avec ICADE dans le cadre du projet Sully. Ces recettes seront complétées par le produit modeste du FCTVA = 113 k€ et par le produit de la vente du terrain de Breteuil à un promoteur pour la construction de logements sociaux.

Du point de vue de sa répartition analytique, ce budget 2020 démontre une nouvelle fois la prédominance du secteur Enfance et Famille en matière de dépenses (36 %).

 

Daniel DOUX

Maire adjoint délégué aux Finances