Cérémonie

Hommage à Samuel PATY

Publié le

Ce mercredi 21 octobre 2020, les villes du Mesnil-Saint-Denis et de La Verrière ont rendu hommage à Samuel Paty, professeur d’histoire-géographie et éducation civique assassiné par un terroriste vendredi 16 octobre devant son collège de Conflans-Sainte-Honorine après avoir montré à ses élèves des caricatures de Mahomet lors d’un cours sur la liberté d’expression.

Réunissant plus de 300 personnes, cet hommage s’est déroulé devant le collège Philippe de Champaigne porté par le discours lu de la Ministre de la Ville Nadia Hai, et les discours du député de la 11e circonscription, Philippe Benassaya et des maires des deux communes, Nicolas Dainville et Christophe Buhot.

Nous remercions de leurs présences, Yves Vandewalle, conseiller départemental des Yvelines et président du PNR de la Haute Vallée de Chevreuse, Anne Capiaux, Conseillère départementale des Yvelines, Anne Grignon, maire de Levis-Saint-Nom et présidente de la CCHVC, Jacques Pelletier, maire de Milon-La-Chapelle, Valérie Palmer, maire de Dampierre, ainsi que les élus des conseils municipaux, le père Benoît, prêtre catholique de la paroisse du Mesnil-Saint-Denis et Akim Bouamara de l’Association des musulmans de La Verrière représentant l’Imam de La Verrière, le monde éducatif et associatif, les forces de l’ordre et les habitants.

« Samuel PATY respectait les religions, les croyances et les non-croyants. Sa volonté d’ouverture des esprits de nos enfants le guidait. Sa conviction à leur enseigner la liberté d’expression et l’amour de l’autre l’ont porté dans sa vie d’enseignant.

A nous, maintenant de porter la Lumière, à nous de dissiper les ombres. A nous de faire tomber brique après brique le mur de l’ignorance, de l’intolérance, du fanatisme, pour y faire entrer cette lumière. »

Extrait du discours de Christophe Buhot

Pour marquer ce deuil républicain, les drapeaux des bâtiments et édifices publics étaient en berne ce mercredi.

 

Télécharger