A savoir

Equipe municipale - Actions du trimestre

Publié le

Tous sur le pont,

Depuis l’élection municipale, une nouvelle équipe s’est mise au travail.

100 jours viennent de se dérouler, on peut les résumer ainsi :

  • 30 jours pour comprendre le fonctionnement de la mairie, des équipements communaux et des équipes
  • 30 jours pour mettre en place et initier un nouveau fonctionnement entre élus et agents
  • 40 jours pour décider de l’amélioration ou du maintien du fonctionnement et des projets urgents

 

Préparer le long terme

Pour maitriser les enjeux de notre territoire et instruire correctement les projets du Mesnil-Saint-Denis, nous sommes passés par une phase de diagnostic et d’analyse des projets en cours ou prévus de l’équipe précédente.

Nous nous sommes appuyés sur les fortes compétences des agents et sur l’expertise des élus de la nouvelle équipe.

Au titre de la continuité républicaine, les projets les plus avancés ne pourront être remis en cause et nous assumerons leur mise en œuvre pour maintenir les subventions demandées ou éviter les pénalités. Nous les améliorerons à la marge dans la mesure du possible afin de permettre une meilleure prise en compte des usages. Nous expliquerons nos choix à la population.

Nous avons mis en place les différentes commissions, les représentations syndicales et relançons les conseils de quartiers.

 

Gérer l’urgence

Continuité du fonctionnement de la Mairie

Dès juillet 2020, nous nous sommes organisés pour anticiper le retour du COVID 19 à l’Automne :

En effet, début octobre, la deuxième vague de l'épidémie de COVID 19 a touché notre territoire.

Nous nous y attendions et nous nous y sommes préparés dès cet été. 

  • La salle du Conseil Municipal bénéficie maintenant d'une visio conférence.
  • La retransmission en live du Conseil Municipal dans une pièce déportée ouverte au public comme testée le 8/10/2020.
  • La fibre est en cours de déploiement à la mairie pour nous permettre d'assurer la continuité et le confort de travail des agents et de l'équipe municipale.
  • La mise en place de la possibilité de télétravail grâce à la fibre et la montée en gamme des équipements.

 

Eviter un cluster pour la Saint-Denis

Notre devoir d’élus nous a contraint à prendre des décisions responsables au risque d’être impopulaires :

L’annulation de la Brocante et de la fête de la Saint-Denis, bien que concertée avec les organisateurs, a été mal comprise. Nous étions une semaine avant le couvre-feu et les indicateurs de la pandémie transmis par la Préfecture faisaientt coïncider l’événement avec la saturation redoutée des services sanitaires. Nous avons été des élus responsables et avons choisi de protéger la population et de réduire le risque bien réel de créer un cluster au pire moment pour l’Ile de France.

Faire respecter la Loi du couvre-feu : Gérer sans panique

Suite à la publication le vendredi 16 octobre à 13h30 sur le site du Gouvernement des conditions très strictes de mise en œuvre du couvre-feu qui commencé à minuit, nous nous sommes vus reprocher d’appliquer la Loi au-delà des consignes gouvernementales.

Cela mérite un éclaircissement : tant que ni le Préfet des Yvelines, ni un ministère n’avaient publié de nouvelles consignes précisant que les enfants étaient autorisés à poursuivre les activités dans les équipements publics fermés aux adultes, il était juridiquement impossible et irresponsable de permettre l’utilisation des équipements publics de la commune.

Nous aurions risqué de mettre les familles, les associations et la commune dans les pires difficultés en cas de contamination ou d’accident d’un enfant.

Mon devoir de Maire est de protéger la population et celui de Premier magistrat de faire respecter la Loi. 

Nous avons donc activé une cellule de crise qui a tenu informées tout le week-end, la majorité, l’opposition et les associations de l’évolution de la situation.

Une manifestation a toutefois été organisée par les personnes qui étaient pourtant destinataires privilégiés de ces informations, mais qui ont choisi d’affoler les familles.

La cellule de crise a, elle, simplement œuvré à trouver des solutions avec les organismes d’accueil de vos enfants si d’aventure les consignes gouvernementales étaient maintenues.

Les nouvelles consignes des Ministères et du Préfet, réautorisant notamment l’accueil des enfants, ont été officiellement communiquées samedi 17 octobre après-midi et, là encore, transmises immédiatement à la majorité, l’opposition et les associations.

L’accueil des enfants était donc opérationnel lundi 19 matin et les familles ont été accueillies par la déléguée aux sports.

Lutter contre la pandémie dans la durée et la sérénité

Notre pays connaît une accélération de la circulation du virus depuis notamment le 1er octobre, et pour le moment l’impact des mesures prises par le Gouvernement et les Préfets ne se font pas encore sentir. L’objectif reste de pouvoir freiner l’épidémie.

Le taux d’incidence de notre commune est à plus de 240 cas pour 100 000 habitants.

Nous resterons bienveillants, transparents et responsables en toutes circonstances.

Nous appliquerons sans faiblesse les décisions nationales et nous concerterons les décisions locales.

Nous respecterons et ferons respecter la Loi, sans délai, notamment pour assurer la Sécurité Sanitaire et Policière des mesniloises et mesnilois. 

Notre Police Municipale, présente auprès des établissements scolaires :

  • Sanctionnera le non port du masque à moins de 50 m de ces établissements.
  • Et fera disperser les regroupements de plus de 6 personnes sur la voie publique sans déclaration préalable en Préfecture.

Notre but :

  • Assurer la sécurité de tous, notamment sanitaire.
  • Préserver autant que possible les activités économiques pour un retour à une activité maitrisée la plus proche de la normale.
  • Assumer la transparence de nos décisions mêmes celles impopulaires.

 

Vigipirate et lutte contre le terrorisme

Hommage national à Samuel Paty

Mercredi 21 octobre, nous avons pris l’initiative d’organiser l’hommage national à Samuel Paty avec la Mairie de La Verrière devant notre collège de secteur commun aux deux communes.

Cette cérémonie digne et émouvante a été un moment de communion entre tous les représentants des cultes, des enseignants, des associations, des élus locaux, de nos communes et des communes voisines, de notre député, Philippe Benassaya, et son prédécesseur, maintenant Ministre de la Ville, Nadia Hai, présente par le texte lu par le Maire du Mesnil-Sant-Denis.

Je tiens à remercier l’ensemble des participants et les services de sécurité pour la tenue irréprochable de cette manifestation qui a regroupé 300 personnes environ.

Je félicite les services de la Ville et les élus qui ont œuvré à cette organisation.

Au-delà, nous avons et allons réfléchir avec la Ville de La Verrière, les enseignants et les représentants des associations et des cultes pour proposer des initiatives dans la durée pour lutter contre le communautarisme et le séparatisme au plan local.

 

Merci de votre confiance

Ce premier édito spécial COVID  n’est pas neutre, il montre une équipe au travail, responsable, qui assume pleinement ses responsabilités. Je sais pouvoir compter sur tous les élus locaux, nos agents, les services de l’Etat, et vous mes chers concitoyennes et concitoyens pour relever tous ces défis sanitaires, sécuritaires, économiques et humains.

Vous pouvez compter sur nous.

 

Christophe Buhot

Le Maire et l’équipe municipale